L’art du dressage des chevaux

L’art du dressage des chevaux

L’art du dressage, qui signifie “entraînement” en français, est apparu en Grèce avec Xénophon et son traité “De l’équitation” sur l’acquisition, le dressage et l’entretien d’un cheval.

A la Renaissance, le dressage était une forme d’art appréciée et l’école d’équitation espagnole de Vienne, qui est aujourd’hui encore célèbre pour ses étalons lipizzans, a préservé cet art. Il est également décrit par certains comme un ballet à cheval, où il faut un haut niveau d’athlétisme, de communication et d’habileté pour que les mouvements complexes du cavalier et du cheval paraissent naturels et harmonieux.

Une épreuve de dressage montée sur de la musique s’appelle un Kur. Cela peut être une expérience très agréable pour le cavalier, car il peut chorégraphier son propre exercice en respectant les règles imposées, et c’est également très intéressant pour le spectateur.

Les Jeux olympiques modernes ont débuté en 1896, avec les premières épreuves équestres aux Jeux de Paris de 1900. Comme les chevaux étaient jusqu’alors principalement utilisés dans l’armée, c’est l’épreuve du cheval militaire qui a été le modèle de référence lors de la création des Jeux olympiques modernes. Ce test comprenait l’obéissance et la motricité, ou ce que nous appelons aujourd’hui le dressage. À cette époque, les cavaliers étaient tous des hommes, et la plupart d’entre eux étaient également des militaires. Ce n’est qu’en 1952 que les femmes ont été autorisées à concourir dans les disciplines équestres aux Jeux olympiques.

Pour les compétitions de haut niveau, les lignées arabes et pur-sang sont les plus recherchées, car elles sont sélectionnées pour leurs attributs, à savoir un cheval élancé, élégant et doté d’un beau jeu de jambes. Ces chevaux à sang chaud dominent les compétitions internationales de dressage telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Comment se déroule une compétition équestre ?

Une arène de compétition de taille standard mesure environ 30 x 60 mètres, dont le périmètre est marqué par des lettres. Avant d’entrer dans l’arène, vous devez vous assurer que votre cheval est impeccablement toiletté, que sa crinière est tressée et que tout votre équipement équestre est bien propre.

Vous serez évalué par un maximum de 3 juges qui vous noteront sur la qualité de votre travail, votre attitude, votre respect des règles, votre souplesse et vos compétences en tant que cavalier.

Une fois sur le terrain, arrêtez-vous et saluez le juge, puis exécutez les exercices prévus par le programme de l’épreuve, qui consiste à parcourir différentes allures, ainsi que différentes variations d’allures en ligne droite et en cercle, en se guidant sur les lettres. Après avoir terminé votre épreuve, vous vous arrêterez à nouveau, saluerez le juge et quitterez le terrain. En compétition de dressage, vous vous affrontez vous-même pour améliorer votre propre score.

Peut-on dresser tous les chevaux ?

Toutes les races de chevaux ou de poneys peuvent être montées pour le dressage aux premiers niveaux, pour autant qu’elles soient saines, car le développement de la souplesse, de l’équilibre et de la réactivité du cheval aux sollicitations du cavalier a pour but de développer sa capacité naturelle à le rendre calme, souple et attentif. La force, l’équilibre et la posture de base du cavalier sont essentiels. Il est tout aussi important pour le cavalier de travailler sur sa propre condition physique que sur celle de son cheval. Cela permettra de transmettre des informations plus précises à votre cheval et de créer une relation plus harmonieuse entre le cheval et le cavalier.

L'art du dressage des chevaux

Lorsque vous entraînez votre cheval pour le dressage, il est important de le faire lentement pour éviter les douleurs musculaires et la crainte du cheval. Il est également important de prévoir du temps pour la détente et le plaisir, alors réservez un peu de temps pour faire des randonnées afin que votre cheval ait l’occasion de s’étirer et d’utiliser ses autres muscles également.

Lorsque vous vous entraînez avec votre cheval dans votre manège, vous pouvez facilement faire des lettres d’arène à placer aux endroits appropriés afin de faciliter la mémorisation pour une épreuve. Pendant que vous entraînez votre cheval, vous vous concentrerez sur la façon d’utiliser efficacement votre assise, vos mains et vos jambes pour indiquer à votre cheval qu’il doit se déplacer avec assurance et précision.

Un bon équipement, un cheval docile et un maître patient et motivé… le duo gagnant pour un bon dressage !

Envie d’en apprendre plus ? Nous vous conseillons ces quelques livres sur le dressage des chevaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top